Réalisations

Extension du Vooruit en CLT

Lieu : Gent

Année : 2018

Architecte : D.I.A.L. Architects - arch. Geert Pauwels

Maître d'ouvrage : Kunstencentrum Vooruit VZW - Gent

 

ICONEN_PRODUCT-02.svg

Le temple gantois de la culture, le Voruit, évolue. Grâce à une extension réalisée en CLT derrière une façade classée, la zone d'entrée de ce temple de la culture gantois a pu être complètement rénovée. Le nouvel espace fait partie intégrante du hall polyvalent.

Une extension invisible

Et non, côté rue, il n'y a presque rien à voir. Mais derrière la façade du Snoepwinkel (l'ancien magasin de bonbons), le Vooruit a subi une métamorphose complète. La façade du bâtiment classé a été conservée, mais derrière celle-ci s'est érigé un nouveau bâtiment en panneaux de bois CLT. La maison mitoyenne rénovée de trois étages fait désormais partie intégrante des pièces du Vooruit.

Un puzzle de panneaux CLT

Laminated Timber Solutions a réalisé les structures portantes en bois sur l'ordre de l'entrepreneur Detrac. Ce projet constituait un vrai défi : travailler autour et entre des façades classées, dans le centre d'une ville animée. Sur le plan logistique, la coordination revêtait donc la plus haute importance. En concertation avec l'entrepreneur principal et la ville, les panneaux CLT ont été amenés sur place un à un, puis ils ont été entreposés dans le bon ordre et enfin soulevés par dessus les façades lors de l'installation. Les panneaux finis se sont imbriqués les uns dans les autres comme un jeu de construction – en tenant compte des murs mitoyens historiques de guingois. De plus, la précision et la finition étaient essentielles, car les cloisons et panneaux en bois sont visibles à l'intérieur.

15 jours sur chantier top chrono

Le choix du CLT offrait divers avantages pour la phase de construction. Parmi ceux-ci, la rapidité d'exécution : la phase de construction n'a duré que 15 jours. Mais aussi une grande efficacité énergétique. L'extension du Vooruit est un bâtiment QNE (quasi neutre en énergie). « Le bois est le seul matériau de construction qui emmagasine du CO2, même une fois l'arbre abattu. Une construction en bois permet d'atteindre des performances meilleures qu'une empreinte carbone neutre en CO2 : elle garantit même des émissions de CO2 négatives, souligne Dieter Penninck, de LTS.

Ce projet en chiffres

94 m3

volume de produits du bois

58.370 CO2

stockage

389.133 km

réduction des gaz d'échappement

64 ménages

réduction de la consommation électrique

15 jours ouvrables

durée de la construction

Vous cherchez un partenaire fiable pour vos projets de construction ?