Réalisations

Une construction en CLT et BLC pour le camping de Plopsaland

Lieu :

Année : 2020

Architecte :

Maître d'ouvrage :

 

ICONEN_PRODUCT-02.svg

Plopsaland, le parc d'attractions de Studio 100 à La Panne, est très populaire et connaît un énorme succès. La meilleure preuve en est l'expansion constante du parc. Outre la construction de l’hôtel Plopsa, un camping est également prévu un peu plus loin dans la rue. Le bâtiment où les visiteurs/campeurs seront reçus est entièrement en bois. La société Laminated Timber Solutions (LTS) a été chargée de construire une structure à l’apparence rustique.

Plopsaland n'est pas n’importe quel client. À l’instar de Studio 100, le parc d'attractions vise la perfection, la plus haute qualité. Et cela se manifeste en toute chose. Il n'est donc pas surprenant que les exigences et les souhaits du maître d'ouvrage aient dû être mis en œuvre jusque dans les moindres détails. En d'autres termes, il y avait peu voire pas de place pour l'erreur.

 

« Si le client vise la perfection absolue,
il attend de ses partenaires la même éthique de travail. »

 

Le projet Plopsaland a été soumis à un délai serré

La tâche la plus importante pour LTS était de respecter l'échéance. Lorsque la société LTS s’est vue confier le projet en octobre de l'an dernier, le spécialiste du bois de Flandre occidentale avait un peu moins de deux mois pour finaliser le dossier. La construction en bois devait être prête l'avant-dernière semaine précédant les vacances de Noël. Le couvreur disposait alors d'une semaine supplémentaire pour terminer le bâtiment. L’ouverture du camping, qui compte environ 100 maisons de vacances, était prévue avant le début de l'été 2020.

Mais avec l'épidémie de coronavirus, reste à savoir si ce délai sera effectivement respecté.

 

Une apparence rustique pour le bâtiment d'accueil du camping Plopsa

Dans une première phase, le bâtiment avait été conçu comme une structure en acier avec de la brique. Mais comme le maître d'ouvrage avait plutôt envisagé une apparence chaleureuse et authentique, l'idée originale a été abandonnée. À un moment donné, le maître d'ouvrage a demandé à LTS de consulter des projets de référence en bois. Ces derniers lui ont manifestement plu, car peu de temps après, le dossier a atterri chez le constructeur en bois de Flandre occidentale. L'apparence, la durabilité du matériau et la rapidité avec laquelle de tels bâtiments peuvent être érigés se sont révélées décisives.

BLC et CLT en parfaite harmonie

L’importance d'une bonne préparation dans les constructions préfabriquées

Tous les éléments de construction en bois ont été fabriqués et préparés dans les ateliers de LTS. Des évidements ont été prévus pour les différentes techniques et la menuiserie a été dimensionnée à l'avance. Cela signifie que les fenêtres et les portes pouvaient être fabriquées à l'avance sur la base des dessins de LTS. Pour que la préparation se déroule du mieux possible, il était important qu'il y ait une communication claire entre LTS et les autres parties concernées, comme l'électricien et le menuisier. En d'autres termes, il y a eu une consultation permanente, et le montage sur place n'a dès lors pas rencontré de problèmes significatifs.

 

Techniques de dissimulation invisible dans les constructions en bois 

Le bâtiment associe des fermes en BLC pour le toit à double pente, avec des planchers et des parois en CLT. Les parois ne sont pas visibles, tandis que les planchers et les fermes le resteront. De nombreuses techniques ont dû être incorporées dans le toit incliné. Le câblage électrique destiné, entre autres, aux différents points lumineux et à un ventilateur de plafond devait être dissimulé dans la construction en bois. Il a donc également fallu réaliser des fentes dans les éléments porteurs. Par conséquent, LTS a fraisé toute la trajectoire du circuit électrique dans le haut de la dalle de toit, et a également fait des évidements dans les fermes. Toutes les fentes et autres évidements avaient déjà été prévus dans les ateliers de LTS. Sur le site même, tous les câbles nécessaires ont été tirés à travers les fermes et les planchers pendant l'assemblage de la construction en bois, en étroite collaboration avec l'électricien. 

Le timing était primordial

Comme il n'y a pas eu de discussion sur le délai, un bon timing était crucial. Toutes les parties concernées savaient quoi faire, et à quel moment. Si le projet avait été retardé par l'un des sous-traitants, cela aurait perturbé tout le planning, avec toutes les conséquences que cela implique. C’est le cas de la toiture, par exemple, qui devait être installée immédiatement après la pose des éléments de construction en bois, au risque de voir apparaître des problèmes quant au taux d’humidité et aux attentes esthétiques. L'assemblage lui-même a été achevé au bout d'une semaine.

 

Vous avez un projet en tête ? Vous hésitez encore entre le bois ou une méthode de construction classique ? Laissez-vous convaincre par un spécialiste des constructions en bois.

Ce projet en chiffres

m3

volume de produits du bois

CO2

stockage

km

réduction des gaz d'échappement

ménages

réduction de la consommation électrique

jours ouvrables

durée de la construction

Téléchargez la brochure CLT

Au fil des années, nous avons appris à mieux connaître nos clients et leurs besoins. Nous avons réuni toutes ces connaissances dans cette brochure CLT.